Les projets au Burkina Faso

Février 2010 - Formation des 1ères femmes et lancement d'un atelier à Ouagadougou

l'Envers du Monde intervient au Burkina Faso depuis février 2010. Les problématiques liées à la grande pauvreté étant les mêmes qu'à Madagascar, l'Envers du monde a souhaité tester le même type de démarche qu'à Antananarivo auprès des femmes en situation de grande pauvreté. la première année une cinquantaine de femmes repérées par une association de femmes dans un quartier non loti de Ouagadougou ont été formées à la technique du papier mâché. Un petit atelier pour la peinture et l'enfilage a été installé au domicile de Virginie Toussaint, expatriée au Burkina et salariée d'une ONG française pour développer un programme d'accompagnement familial dans les zones non loties de Ouagadougou. 

De 2011 à mi 2014 - nouvelles créations et organisation de l'activité

De nombreuses nouvelles créations ont été développées par l'Envers du Monde, toujours à base de papier mâché, mais aussi à base de chutes de tissu : calebasses en papier mâché, mobiles de pintades, étoiles, daurades, oiseaux, éléphants, rideaux et colliers en boules de tissu, portes clés...

la filière de collecte des matières recyclées est organisée auprès des ONG, mairies de quartier, des particuliers, des couturiers. 

De nouvelles femmes sont formées et intégrées dans le projet. 

La vente des articles artisanaux est testée localement  dans diverses boutiques artisanales mais aussi lors de marchés de printemps, marchés de Noël. Plusieurs femmes sont formées aux techniques de vente (installation du stand, gestion des stocks, tenue de la caisse, explication sur la démarche sociale). 

Octobre 2012 : l'Envers du Monde participe au SIAO

l'Envers du Monde participe au SIAO (Salon International d'Artisanat de Ouagadougou) aux côtés de deux associations locales travaillant avec des femmes : Akatcha (fabrication de bijoux en papier recyclé) et Vigilance (tissage et savons : accompagnement de femmes victimes du VIH).  

De janvier à juin 2014 : construction d'un atelier en banco en périphérie de Ouaga

Fin 2013, l'Envers du Monde fait l'acquisition d'un terrain en zone non lotie à Saaba (à 8 km de Ouagadougou), faute de fonds pour acheter un terrain viabilisé. Ceci en vue de construire un atelier en banco (terre séchée). La construction de l'atelier qui comprend une grande terrasse couverte, une salle d'atelier, un magasin / lieu de stockage et des latrines / douches a été finalisée en juillet 2014. Toutes les tâches de peinture, enfilage de perles sont réalisées à l'atelier tandis que la fabrication des objets en papier mâché sont fabriquées par les femmes à leur domicile.  De nombreux arbres ont été plantés pour en faire un cadre de travail agréable.  l'Envers du monde a assuré tout l'équipement de l'atelier (mobilier, barrique d'eau, réchaud à gaz et ustensiles de cuisine...).  Les femmes peuvent ainsi cuisiner sur place leur repas du midi. 

Juillet 2014 : structuration de l'association locale Lez'Art'Dines Burkina Faso

le 1er juillet 2014, l'association Lez'Art'Dines Burkina Faso a vu le jour afin de prendre le relais du projet initié par l'Envers du Monde. 

l'Envers du Monde a doté la nouvelle association créée d'un ordinateur et d'une imprimante, afin qu'elle puisse gérer le projet dans de bonnes conditions matérielles.  Tous les outils de gestion du projet (outil de gestion des stocks, d'accompagnement des femmes, listes des marchés...) ont été transférés aux responsables qui ont aussi bénéficié d'une formation en comptabilité de base.

l'atelier construit par l'Envers du monde a été mis à disposition de Lez'Art'Dines ainsi qu'un fond de roulement de base (peinture, perles...). Enfin l'Envers du Monde s'est engagée les premières années à assurer l'intégralité des commandes à l'export, assurant ainsi à LAD des débouchés pour l'artisanat fabriqué par les femmes. 

Février 2015 : Mission d'appui technique auprès de Lez'Art'Dines Burkina

L'Envers du Monde a réalisé une première mission d'appui technique de 3 semaines en février 2015 visant à faire le point après 7 mois de travail en autonomie. Le bilan s'est avéré très positif ! Cette mission  a aussi été l'occasion de lancer de nouveaux modèles, de renforcer la formation des 4 femmes travaillant en atelier, de prospecter en vue de lancer en direct  un petit projet d'accompagnement familial afin de renforcer l''accompagnement social des femmes intégrées dans le projet de Lez'Art'Dines. 

Les projets pour 2016 - 2017

Les projets pour 2016 - 2017 au Burkina Faso sont les suivants : 

* Accompagner Lez'Art'Dines Burkina Faso dans sa professionnalisation (recrutement d'un comptable à temps partiel, d'un responsable de la production). 

Rechercher des financements pour : 

* Acheter une moto afin de faciliter les déplacements de la responsable de d'atelier qui se déplace pour le moment en vélo, dans cette grande ville de Ouagadougou où les transports en commune n'existent pas ! 

* Assurer l'électrification solaire de l'atelier, ce qui permettrait de développer des activités de coutures. 

* Construire un petit local permettant d'accueillir une permanence sociale au sein de l'atelier et développer un projet d'accompagnement familial afin de renforcer le suivi social des familles intégrées dans le projet.